Disposer d’une solution de paiement en ligne tout-en-un intégrant le mobile money pour effectuer des transactions, s’avère plus qu’essentiel et bénéfique.”

Aziz Yerima

Le secteur du paiement en ligne a été l’un des plus dynamiques ces vingt dernières années en Afrique. Dans l’espace UEMOA, la modernisation des systèmes et moyens de paiement enclenchée par la Banque Centrale depuis mars 1999 a permis la mise en place d’un ensemble de mécanismes de paiements nationaux et régionaux qui respecte les normes internationales.

Les initiative pour soutenir le secteur.

Ces initiatives impulsées par la banque Centrale à mise à la disposition des différents agents économiques des outils sécurisés, performants et modernes pour un dénouement rapide et sécurisé des ordres de paiement.

Depuis près de dix ans, des acteurs divers continuent d’apporter une innovation majeure dans l’offre de paiement digitaux. Il s’agit des émetteurs de monnaie électroniques, des indépendants et d’autres agrégateurs qui permettent à la majorité des africains non bancarisés d’accéder aux services financiers de base.

Cette ambition d’une transformation digitale des entreprises africaines s’associe à un élan de projets d’inclusion financière portés par des organismes internationaux tel que l’UNCDF auxquels s’allient de nombreux acteurs de la finance digitale.

À y voir de plus près, il s’agit aussi d’un secteur où les utilisateurs de monnaie électronique émettent des réticences quant à la fiabilité et la sécurité des solutions proposées. Une étude récente menée par la société PayDunya a révélé que près de 46% de la population étudiée serait encore réservée qu’en à l’usage des solutions de paiements en ligne.

Une étude qui élucide le contraste

Une étude mené à Abidjan et à Dakar avant la période de la crise du COVID 19 et qui visait  à comprendre les habitudes des sénégalais et des ivoiriens en ce qui concerne les paiements marchands en ligne, mais aussi de mieux cerner leurs craintes a ressortie un enseignement important sur le secteur.

L’analyse comparative avec la situation actuelle permet montre une évolution majeure dans ces frein à l’usage des solutions de paiements digitaux

Dans un tel contexte où les paiements mobiles constituent une part aussi importante du marché des transactions financières, le frein à l’usage de solution de paiement pourrait constituer un handicap pour l’essor du e-business en Afrique.