Année de tous les espoirs, 2020 est l’une des plus surprenantes à retenir. A l’opposé de toutes les prévisions, les entreprises ont été confrontées à une terrible crise économique.

Contrairement à l’effet de la crise des subprimes, cette crise sanitaire a provoqué un arrêt soudain de l’économie conduisant à une réelle désorganisation des chaînes de production mondiale et un ralentissement brutal de l’activité économique.

Dans le secteur du tourisme, on évalue l’impact d’une baisse du nombre d’arrivées de visiteurs internationaux comprise entre – 58 % et – 78 %, au lieu de – 20 % à -30 % constaté dans le premier trimestre. Pourtant au début du mois de Janvier, l’OMT avait émis des perspectives d’une croissance allant jusqu’à 4 %.

En réponse à cette situation, une solidarité sans précédent a pu naître au sein des entreprises pour faire face et circonscrire l’impact socio-économique.

A l’instar de cette mobilisation internationale pour soutenir les entreprises les plus touchées, PayDunya a mis en place une stratégie pour atténuer l’impact économique de ses clients. Des actions de riposte ont été mises en place à travers son plan COVID19. 

Des mesures pour préserver le capital humain

Lorsque la crise s’est annoncée en Afrique, PayDunya a rapidement réagi en mettant en place des mesures pour assurer la continuité des activités et la sécurité de son personnel.

Outre l’application des mesures d’hygiène recommandées par l’Organisation mondiale de la santé, l’entreprise a limité l’exposition sur le lieu de travail en faisant passer tous les employés au télétravail et a cessé les réunions de vente en face à face, sauf en cas d’absolue nécessité.

Fidèle à ses valeurs de proximité, et l’importance donnée à son capital humain, PayDunya a initié très rapidement et ceux avant même la réaction du gouvernement le télétravail pour préserver ses ressources du danger. « Nous savons qu’il est primordial de prendre soin aussi bien du personnel que des clients pendant ces moments difficiles. » Affirme madame Fall lors d’une conférence de UNCTAD’s eTrade for Women community, 

Une solidarité qui redonne un espoir

Notre contribution à la lutte contre le coronavirus n’a pas été que pour nos employés.  Pour nos clients, des mesures d’accompagnement ont été prises en fonction de l’impact subi.

Pour les entreprises durement touchées par la crise ou à l’arrêt, la société a apporté son soutien à travers :

  • Une rétrocession totale des frais facturés sur le trimestre précédent la crise (frais de PayDunya et frais de partenaires technologiques).

  • Un accompagnement dans la reconversion temporaire vers une activité étroitement lié à leur cœur de métier

Pour les entreprises ayant connues une réduction de leur activité, PayDunya a proposé :

  • Un accompagnement dans la communication et la promotion de leurs biens ou services vendus à travers des campagnes publicitaires sur des canaux digitaux.

  • Un don de gels hydro alcoolique, de gants de protection et des outils nécessaires aux très petites entreprises.

Pour les entreprises qui continuent leurs activités :

  • Une prise en charge des frais de livraison des clients ayant effectué un achat supérieur ou égal à 50 000 payé via notre plateforme.

  • Un accompagnement sur la promotion des biens et services vendus à travers des campagnes publicitaires et SMS a été offert.

Ces mesures d’accompagnement personnalisé ont permis à nos clients d’assurer une continuité, de trouver de nouveaux relais de croissance et d’être plus résilient.

L’espoir d’une nouvelle ère

La réalité est que personne n’aura pu prédire la teneur de cette crise. On était loin d’imaginer au tout début l’impact économique que ça allait avoir.   

Au niveau mondial, des prédictions alarmistes ont été notées notamment pour l’Afrique. D’une manière ou d’une autre chaque entreprise a subi cette crise, pourtant au milieu de tous les troubles, une lueur d’espoir peut naître.

Quel que soit votre domaine d’activité, l’espoir d’un nouvel avenir est permis. A chacun d’adopter les mesures de résilience que nous partagerons avec vous dans nos prochains articles.